Maman...
... ce mot si doux, si tendre, 
si rassurant 
comme
 la promesse
 d'un amour éternel !



 J'entends au-dessus de moi
dans les cieux,
les anges
qui chantent entre eux.
Ils ne peuvent 
trouver de mot d'amour 
plus grand
 que celui de maman !
Edgar Allan Poe




Un jour on l'appelle maman, 
elle le reste toute la vie ! 
(proverbe chinois)



Une maman est semblable à une rose 
qui ne se fane jamais.
Jean Gastaldi




Ouvre grand la fenêtre maman, ouvre grand.
Chuttt, écoute le vent qui te porte un poème
des milliers de je t'aime.
Chuttt, écoute le vent 
comme un jour de printemps,
il t'apporte un baiser,
celui de ton enfant !
Anonyme




Ma douce maman s'en est allée un jour
     Avec elle emportant des montagnes d'amour
     Mes souvenirs la voient radieuse et si jolie toujours
     Auprès de papa qui toujours amoureux, de ses tendres bras l'entoure
     Nuancés des lumières du ciel dans leur éternel séjour.
(Acrostiche anonyme)




Je souhaite une très belle fête
à toutes les mamans
 du monde,
présentes
 ou parties rejoindre les anges,
elles veillent,
 je n'en doute
 jamais un instant.


Une pensée
 particulière
 pour ma maman,
 ma belle-maman
et ma grand-mère 
qui me manquent tant !






(Photos cartes vintage Google)


Je vous souhaite un très bon dimanche,
mille bisous.
 

Je vous retrouve aujourd'hui 
avec beaucoup de plaisir
pour publier quelques photos
de ma table Mariage de flanelle,
dressée
 pour notre anniversaire de mariage,
 il y a déjà quelques jours !



Mon mari et moi
 fêtions donc nos noces de flanelle !


J'ai opté pour une nappe en lin écru,
 sur laquelle j'ai posé un chemin de table en flanelle crème
ainsi qu'un tulle crème également...


J'ai posé un duo d'assiettes
 avec l'initiale M de mon mari
 et une mini verrerie garnie d'un macaron ou d'un cupcake...





J'ai choisi les verres cristal de notre mariage...




Pour les couverts,
 je les ai glissés dans une "housse" de flanelle
 fermée par un ange ou une couronne dorée
et posée sur une serviette noire...





Des roses crème et des cœurs sont posés sur le tulle !
 


J'ai travaillé le décor de table
à la manière d'un cabinet de curiosités,
entremêlant des objets
symbolisant nos goûts, collections et passions...
 


J'ai tapissé un cadre d'un décor "cabinet de curiosités"
 avec livres et lettres anciennes
puis j'ai posé une couronne
 et une montre dans des boîtes à chapeau...




Caché sous le globe de mariée de ma grand-mère,
j'ai posé un petit oiseau couronné 
(cadeau d'une amie très chère)



Partitions de musique, livres anciens et cadres noirs et or complètent la décoration !





Enfin, un ange, une plume à écrire et un livre
 sont dissimulés sous globe !













Un décor 
que nous avons beaucoup aimé,
avec de jolis symboles
 de notre mariage !



Merci de votre visite
et de votre petit message.

Je vous souhaite
 une belle journée.

LylouAnne


« Mots de Mai,
 écrivez-les sur tous les tons…
en dictons, 
expressions, chansons, 
etc. »

C'est le thème proposé par Soène
dans le cadre
 du défi 
du 20 de chaque mois !




Alors il se trouve que le mois de Mai
est justement mon mois préféré
et ceci pour plusieurs raisons.
Tout d'abord parce que le printemps
 s'y installe vraiment,
que les jardins
re-fleurissent,
les oiseaux
chantent à tue-tête,
les jours allongent,
les températures augmentent 

mais c'est aussi le mois
 de mon anniversaire,
de notre anniversaire de mariage
et aussi de la fête des mamans,
l'occasion de précieux moments en famille
autour d'une jolie table !



"Un matin de mai
quand l'oiseau parfume ses ailes
Au silence des fleurs"
Haïku personnel inspiré d'un haïku japonais  



J'ai également choisi
 un poème de Victor Hugo 
que j'aime particulièrement pour illustrer ce beau défi...


En mai

Une sorte de verve étrange, point muette,
Point sourde, éclate et fait du printemps un poète ;
Tout parle et tout écoute et tout aime à la fois ;
Et l'antre est une bouche et la source une voix ;
L'oiseau regarde ému l'oiselle intimidée,
Et dit : Si je faisais un nid ? c'est une idée !
Comme rêve un songeur le front sur l'oreiller,
La nature se sent en train de travailler,
Bégaie un idéal dans ses noirs dialogues,
Fait des strophes qui sont les chênes, des églogues
Qui sont les amandiers et les lilas en fleur,
Et se laisse railler par le merle siffleur ;
Il lui vient à l'esprit des nouveautés superbes ;
Elle mêle la folle avoine aux grandes herbes ;
Son poème est la plaine où paissent les troupeaux ;
Savante, elle n'a pas de trêve et de repos
Jusqu'à ce qu'elle accouple et combine et confonde
L'encens et le poison dans la sève profonde ;
De la nuit monstrueuse elle tire le jour ;
Souvent avec la haine elle fait de l'amour ;
Elle a la fièvre et crée, ainsi qu'un sombre artiste ;
Tout ce que la broussaille a d'hostile et de triste,
Le buisson hérissé, le steppe, le maquis,
Se condense, ô mystère, en un chef-d’œuvre exquis
Que l'épine complète et que le ciel arrose ;
Et l'inspiration des ronces, c'est la rose.
21 janvier 1877.
 Victor Hugo 


 


"Rosée de mai fait la prairie verte"






Enfin, je termine ce billet
 par mon gros coup de coeur
 pour ces orchidées sauvages
qui ont élu domicile dans notre pelouse depuis 2 ans
 et qui fleurissent en Mai,
de véritables petits bijoux glamour et sexy !



Voilà Soène 
ma petite participation sur les mots de Mai,
 inutile de te dire
 que j'ai adoré, 
merci de ce beau thème !


Je vous souhaite
 un très bon dimanche,
profitez bien
 de ce week-end 
de Pentecôte ensoleillé.


Merci de votre visite.
A très vite.


 Aujourd'hui, il fait enfin super beau,
j'en profite pour ouvrir
la partition de l'Iris !




Fleur de printemps, 


a quelque chose de mystérieux, de magique
avec des couleurs 
qu'aucune autre fleur ne possède.

D'ailleurs savez-vous que l'iris

porte
 le nom de la déesse
 de l'arc-en-ciel !
 En effet, 
le  mot « iris »
 est un emprunt 
médiéval au latin iris, iridis,
 lui-même emprunté 
au grec Iris,
 Iridos désignant 
la messagère des dieux, 
personnification 
de l'arc-en-ciel.


On le trouve 
associé à la fleur
 à partir 
du XIIIe siècle, 
en raison
 de la coloration
 de ses pétales, 
aux
 reflets irisés.


L’iris est une plante vivace à rhizomes
 ou à bulbes de la famille des Iridacées
(dont fait également partie le crocus).



On trouve des iris dans tout l'hémisphère nord,
 aussi bien en Europe qu'en Asie,
 en Afrique du Nord et en Amérique du Nord.


On connaît surtout l’iris par ses jolies teintes de bleu,
 une couleur que l’on ne voit pas souvent
 chez les fleurs coupées.

 
 Mais il existe 
également 
en blanc, en jaune
 ou en violet 
et même en bicolore.

 L’iris 
possède trois pétales, 
qui s’ouvrent entièrement 
et vous présentent 
ainsi son cœur.

Déjà considéré comme sacré par les Égyptiens,
l'iris est devenu, 
sous le nom héraldique de fleur de lys,
 le symbole de la royauté en France.

Aujourd’hui,
 l’iris des marais, 
à la belle couleur jaune,
 est l’emblème
 de la ville
 de Bruxelles,

 tandis que
 l’iris versicolore 
est celui 
du Québec
 depuis 1999.


 Quant à l’iris d’Angleterre, il est à l’origine une belle espèce endémique des Pyrénées.

Certaines espèces 
sont très recherchées en parfumerie pour leur rhizome,
 dont on extrait l'essence d'iris
 et son principal composant, l'irone.

Il semble que la mode de l'iris comme parfum 
ait été lancée
 par Catherine de Médicis.

Au XVIIe siècle, 
on l'utilisait en poudre
 pour les cheveux : 
le rhizome était pilé,
 puis tamisé, 
donnant une poudre
 qui sentait très bon la violette,
 propriété due à l'irone.

Après avoir été un moment considéré
 comme démodé,

entre toujours 
aujourd'hui 
dans 
la composition 
de nombreux parfums,
 associé
 aux notes florales
 ou comme note de fond,
notamment 
chez Chanel n° 19,
 Infusion d'iris chez Prada 
ou encore 
Heure Bleue chez Guerlain, 
Dior Homme
 et chez Serge Lutens.

Les iris ont été également une magnifique source d'inspiration
 pour de nombreux peintres 
dont Van Gogh
 ou encore Claude Monet.




Dans la symbolique, 
l’iris est synonyme de bonnes nouvelles.
 Peut-être parce que la déesse Iris qui était la fille de Thaumos,
 lui-même fils de la Terre.
 Plus tard, 
elle devint la favorite Junon à laquelle elle n’apportait que de bonnes nouvelles.

Photos personnelles signées
Autres photos non signées Google
Infos multi sites Google



 
L’iris au bord du rivage
Se reflétait dans l’étang,
Bel iris sauvage
Qui rêves au beau temps.
Iris mes beaux yeux
Tu parfumes les draps blancs,
Iris merveilleux,
Iris au bord de l’étang.

R. Desnos


L'iris est une fleur que j'adore,
je la trouve glamour,
 telle une robe de haute couture !

et vous, vous aimez les iris ?


Je vous remercie de votre visite
et vous retrouve jeudi
avec une petite table particulière,
pour notre Anniversaire
 de Mariage...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Copyright

Les textes et les photos (sauf indication de source) sont ma propriété personnelle ou rebloguées de mon Tumblr avec la source des photos.

Si la présentation de ce blog ou un élément de ce blog ou même les angles de prises de vues vous inspirent, merci de m'en informer et de le préciser sur votre blog par un petit mot.

Comme le disait Herman Melville,
il est préférable d'échouer dans l'originalité que de réussir dans l'imitation !

Je vous en remercie par avance.
LylouAnne